Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    États-UnisFlux RSS de la section États-Unis

    • WikiLeaks: Assange étrille la CIA

      Londres — Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a accusé jeudi la CIA d’« incompétence dévastatrice » pour avoir stocké des programmes de cyberespionnage dans un seul et même « endroit », après...
      Londres — Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a accusé jeudi la CIA d’« incompétence...
      0 réactions | 0 votes
      Le ministre de la Justice de l’État de Washington, Bob Ferguson, s’est donné quelques jours pour étudier le nouveau texte, dans lequel il a reconnu lundi plusieurs «capitulations».

      Hawaï conteste en justice le nouveau décret anti-immigration de Trump

      9 mars 2017 | Anne Renaut - Agence France-Presse | États-Unis

      Hawaï est devenu le premier État américain à contester en justice le nouveau décret migratoire du président Donald Trump, dont l’offensive contre l’immigration clandestine semble porter ses premiers fruits.

      Hawaï est devenu le premier État américain à contester en justice le nouveau décret migratoire du président Donald Trump, dont l’offensive contre l’immigration clandestine semble porter ses premiers fruits.

      0 réactions | 0 votes
      Le président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, Devin Nunes

      Première audition publique sur les ingérences russes le 20 mars au Congrès

      Les plus hauts responsables du renseignement américain du gouvernement Obama seront interrogés par les parlementaires sur l’affaire qui empoisonne le début du mandat du président Donald Trump, qui a nié toute collusion avec Moscou avant l’élection de novembre.

      Les plus hauts responsables du renseignement américain du gouvernement Obama seront interrogés par les parlementaires sur l’affaire qui empoisonne le début du mandat du président Donald Trump, qui a nié toute collusion avec Moscou avant l’élection de novembre.

      2 réactions | 2 votes
      Le diplomate Mark Toner, porte-parole du département d'État, a tenu un premier point de presse sous le gouvernement Trump, mardi.

      Après 45 jours de silence, la diplomatie américaine reprend son point de presse

      Le département d'État a assuré que les Affaires étrangères et son secrétaire d’État Rex Tillerson n’étaient nullement sur la touche dans le gouvernement de Donald Trump.
      Le département d'État a assuré que les Affaires étrangères et son secrétaire d’État Rex Tillerson n’étaient nullement sur la touche dans le gouvernement de Donald Trump.
      0 réactions | 0 votes
      Le secrétaire d’État, Rex Tillerson (à gauche), et le procureur général, Jeff Sessions
      États-Unis

      Décret migratoire de Trump, deuxième version

      Le président Trump a signé lundi matin une version revue et corrigée d’un décret précédent interdisant l’entrée aux États-Unis de ressortissants en provenance de certains pays musulmans.
      Le président Trump a signé lundi matin une version revue et corrigée d’un décret précédent interdisant l’entrée aux États-Unis de ressortissants en provenance de certains pays musulmans.
      8 réactions | 6 votes
      Paul Ryan, président de la Chambre des représentants

      Les républicains dévoilent leur projet d’abrogation d’Obamacare

      Washington — La majorité républicaine du Congrès a lancé lundi le coup d’envoi de la réforme du système de santé et de l’abrogation de la réforme de Barack Obama, dévoilant pour la première fois un texte élaboré en accord avec Donald Trump.
      Washington — La majorité républicaine du Congrès a lancé lundi le coup d’envoi de la réforme du système de santé et de l’abrogation de la réforme de Barack Obama, dévoilant pour la première fois un texte élaboré en accord avec Donald Trump.
      1 réaction | 0 votes
      En accusant Barack Obama de l’avoir espionné, Donald Trump espérait allumer un contre-feu pour faire oublier l’affaire Sessions, affirme l'auteur. 
      Analyse

      Washington paranoïaque

      6 mars 2017 | Frédéric Autran - Libération | États-Unis
      Alors que l’enquête sur l’ingérence russe dans l’élection américaine embarrasse son ministre de la Justice, l’impulsif président Donald Trump a chargé de nouveau Barack Obama, l’accusant de l’avoir mis sur écoute. Une parade récurrente, qui le pose en victime de conspirations démocrates.
      Docteur Donald et Mister Trump. En l’espace de quelques jours, le président américain a offert deux...
      0 réactions | 3 votes
    • États-Unis

      Tricher au golf

      6 mars 2017 | John R. MacArthur | États-Unis
      Donald Trump triche-t-il au golf ? La question risque de paraître frivole ; on pourrait craindre pire d’un homme manifestement instable en possession des codes nucléaires. Toutefois, je pense qu’elle...
      Donald Trump triche-t-il au golf ? La question risque de paraître frivole ; on pourrait craindre...
      7 réactions | 60 votes
    • Scandale russe à Washington

      L’administration Trump a-t-elle partie liée avec le Kremlin, d’une manière inavouable ?   Les preuves de contacts répétés entre des officiels russes et l’entourage de M. Trump — remontant à l’époque...
      L’administration Trump a-t-elle partie liée avec le Kremlin, d’une manière inavouable ?   Les...
      2 réactions | 62 votes
      M. Trump a lancé cette accusation dans une série de tweets, sans donner de détails ni de preuves.

      Trump accuse Obama de l’avoir placé «sur écoute»

      4 mars 2017 14h32 | Elodie Mazein - Agence France-Presse | États-Unis
      Le président Donald Trump a accusé samedi son prédécesseur Barack Obama de l’avoir mis sur écoute avant l’élection présidentielle du 8 novembre, une annonce démentie par un porte-parole de M. Obama.
      Le président Donald Trump a accusé samedi son prédécesseur Barack Obama de l’avoir mis sur écoute avant l’élection présidentielle du 8 novembre, une annonce démentie par un porte-parole de M. Obama.
      8 réactions | 6 votes
      Le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson
      États-Unis

      Rex Tillerson décrié pour son silence sur les droits de la personne

      4 mars 2017 | Nicolas Revise - Agence France-Presse | États-Unis
      Le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, a été décrié vendredi pour avoir snobé la publication du rapport annuel mondial sur les droits de la personne de son ministère des Affaires...
      Le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, a été décrié vendredi pour avoir snobé la...
      0 réactions | 2 votes
    • États-Unis

      Une admiration embarrassante

      4 mars 2017 | Julien Tourreille | États-Unis
      Deux semaines à peine après la démission du conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, un nouveau membre du gouvernement Trump est sur la sellette en raison de ses relations avec la Russie. Le...
      Deux semaines à peine après la démission du conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, un...
      0 réactions | 15 votes
      Le vice-président des États-Unis, Mike Pence

      Pence se défend d’avoir utilisé un courriel personnel lorsqu’il était gouverneur

      3 mars 2017 20h43 | Associated Press | États-Unis
      Le vice-président des États-Unis, Mike Pence, assure que son utilisation d’un courriel personnel lorsqu’il était gouverneur de l’Indiana « respectait totalement » les lois de l’État.
      Le vice-président des États-Unis, Mike Pence, assure que son utilisation d’un courriel personnel lorsqu’il était gouverneur de l’Indiana « respectait totalement » les lois de l’État.
      0 réactions | 0 votes
      Mike Pence

      Mike Pence aurait utilisé un serveur de messagerie privé

      3 mars 2017 06h28 | Associated Press | États-Unis
      Lorsqu’il était candidat à la vice-présidence, Mike Pence a souvent critiqué sa rivale Hillary Clinton pour l’utilisation d’un serveur de messagerie privé. Il s’avère que le vice-président aurait utilisé un compte de messagerie privé pour mener des affaires publiques lorsqu’il était gouverneur de l’Indiana selon un journal, l’«Indianapolis Star».
      Lorsqu’il était candidat à la vice-présidence, Mike Pence a souvent critiqué sa rivale Hillary Clinton pour l’utilisation d’un serveur de messagerie privé. Il s’avère que le vice-président aurait utilisé un compte de messagerie privé pour mener des affaires publiques lorsqu’il était gouverneur de l’Indiana selon un journal, l’«Indianapolis Star».
      1 réaction | 0 votes
      Le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions
      États-Unis

      Jeff Sessions se retire de toute enquête sur la présidentielle

      3 mars 2017 | Ivan Couronne - Agence France-Presse , Andrew Beatty - Agence France-Presse | États-Unis
      Jeff Sessions, a tenté jeudi d’apaiser la tempête concernant les contacts supposés entre proches de Donald Trump et du Kremlin durant la campagne électorale de 2016, annonçant qu’il se récusait dans toute enquête sur les ingérences russes.
       
      Jeff Sessions, a tenté jeudi d’apaiser la tempête concernant les contacts supposés entre proches de Donald Trump et du Kremlin durant la campagne électorale de 2016, annonçant qu’il se récusait dans toute enquête sur les ingérences russes.
       
      3 réactions | 8 votes
      Donald Trump ne parvient pas à tourner la page de cette affaire russe, qui l’a déjà conduit à se séparer de son conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, le 13 février.

      Trump dénonce une «chasse aux sorcières» contre son ministre de la Justice

      2 mars 2017 | Ivan Couronne - Agence France-Presse , Andrew Beatty - Agence France-Presse | États-Unis
      Donald Trump a dénoncé jeudi une «chasse aux sorcières» à propos d’accusations de contacts entre certains de ses fidèles soutiens, dont son ministre de la Justice Jeff Sessions, et des responsables russes durant la campagne électorale américaine de 2016.
      Donald Trump a dénoncé jeudi une «chasse aux sorcières» à propos d’accusations de contacts entre certains de ses fidèles soutiens, dont son ministre de la Justice Jeff Sessions, et des responsables russes durant la campagne électorale américaine de 2016.
      2 réactions | 2 votes
      Les ressortissants de six autres pays à majorité musulmane feront encore l’objet d’une interdiction d’entrée aux États-Unis.

      Le nouveau décret anti-immigration épargnerait l’Irak

      2 mars 2017 | Vivian Salama - Associated Press , Matthew Lee - Associated Press | États-Unis
      Le nouveau décret sur l’immigration du président américain, Donald Trump, retirera l’Irak de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux États-Unis, ont affirmé des responsables...
      Le nouveau décret sur l’immigration du président américain, Donald Trump, retirera l’Irak de la...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    En vedette

    Tous nos chroniqueurs
    Chroniques
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.
    Éditoriaux

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Idées et Libre opinion